Même si le nom ne vous dit rien, vous avez sûrement déjà vu cette petite boule de mousse au sommet de laquelle une plante verte est perchée.

Image1

C'est un art floral japonais, plutôt épuré et graphique, et très esthétique.

On en trouve quelques spécimens en jardinerie, mais cela me semblait simple à réaliser, et j'ai donc décidé de le faire moi-même.

 

Voici comment j'ai procédé : 

 

Les fournitures :

P1010701

Préparer un peu de terreau, de la terre argileuse (pour lier, facile, il y en a plein le jardin!), de la mousse (ramassée fraîchement dans la forêt toute proche), une mini-plante, et du fil de nylon

P1010708

La mini-plante que j'ai choisie ici est un Asplenium, de la famille des fougères

P1010709

On commence par défaire la motte de la plante pour délier les racines, en faisant attention de ne pas les casser

P1010710

Puis on prépare le substrat, moitié argile, moitié terreau, avec de l'eau pour lier, et on malaxe pour former une boule

P1010713

On place la plante au creux de la boule de substrat et on roule entre ses mains pour former une sphère

P1010715

Ensuite, on recouvre de mousse, de façon à faire disparaître la terre, y compris sur le dessous de la sphère

P1010716

On enroule le tout de fil de nylon pour maintenir, en serrant un peu et en finissant par un noeud. DE loin, le fil est quasiment invisible.

P1010724

Pour pouvoir arroser le kokedama, il faut y percer un trou à l'aide d'une petite baguette de 10 cm de long environ

P1010725

La baguette restera en place, et on la retirera pour arroser de temps en temps. Ensuite, on peut fait tremper le kokedama pendant 5 minutes pour tasser la terre, la mousse et les racines.

Dans quelques temps, les racines de la mousse et le substrat seront liés, et on pourra retirer le fil de nylon.

P1010741

Sur un support de couleur foncée, et avec des galets, cela fait ressortir le côté zen de cette composition!